Comprendre sa facture d’électricité !

Que vous soyez propriétaire ou locataire, vous avez souscrit à un contrat auprès d’un fournisseur d’énergie. Comprendre sa facture d’électricité ou de gaz est aujourd’hui encore plus nécessaire compte tenu de leur augmentation ces derniers mois. 

Il n’est pas toujours facile de comprendre les éléments de vos factures. Pour vous aider à mieux comprendre votre facture d’électricité, notre article vous donne les explications clés pour mieux décrypter ce document. 

Avant de poursuivre la lecture, nous vous invitons à vous munir de votre dernière facture d’électricité.

La présentation de votre facture d’électricité peut varier d’un fournisseur à l’autre, mais les informations que vous y trouverez sont globalement les mêmes. En effet, les fournisseurs ont l’obligation, selon l’arrêté du 18 avril 2012, d’inclure un certain nombre d’éléments sur les factures. 

Lorsque vous souscrivez un contrat avec votre fournisseur d’énergie, vous pouvez choisir la fréquence de facturation. Vous pouvez être facturé pour l’électricité et/ou le gaz tous les mois, tous les deux mois, trimestriellement ou annuellement.

1. Comment comprendre les informations présentes sur ma facture ?

Les données personnelles et techniques figurant sur la facture : 

Les informations personnelles sont nécessaires sur la facture d’électricité. Elles permettent d’identifier précisément le client. Il y a donc nom et prénom, ou nom du syndicat des copropriétaires, ou nom de l’entreprise, adresse de facturation, adresse de distribution d’électricité, ainsi que des informations liées au contrat.

Les informations techniques incluses dans votre facture correspondent au Point de Livraison (PDL : numéro unique du compteur), à la consommation électrique, ainsi que tous les détails liés à la facturation, et d’autres éléments que nous allons décliner ci-dessous. Si vous avez choisi une offre d’électricité verte, vous trouverez également cette mention spécifique sur votre facture.

Comprendre les informations présentes sur le recto et le verso :

Les factures des fournisseurs d’énergie sont souvent très longues, elles tiennent sur deux pages. 

Les informations présentes sur le recto de la facture d’électricité :

La facture d’électricité présente plusieurs sections distinctes sur son recto, offrant ainsi une vue d’ensemble rapide des informations essentielles.

  • Les informations sur la facture en elle-même (Date d’émission; N° facture; date limite de paiement) 
  • Les informations clients (Nom; prénom; adresse de facturation) 
  • Les informations contractuelles (Référence client; lieu de consommation; N° de point de livraison ou PDL) 
  • Les informations nécessaires pour contacter votre fournisseur
  • Le montant total de la facture qui inclut : L’abonnement; La consommation électrique ; Les taxes et contributions ; La TVA ; les frais ENEDIS (entreprise de service public qui exploite, modernise et dépanne le réseau d’électricité en France) 
  •  Le mode de paiement choisi 
  •  Les prochaines échéances  

Les informations présentes sur le verso de la facture d’électricité :

Le verso de la facture d’électricité fournit un niveau de détail supplémentaire, contenant des informations plus précises. C’est à cet endroit que vous trouverez des détails approfondis.

  • L’abonnement : puissance souscrite (en kVA); option tarifaire ; montant total de l’abonnement hors taxe ; période d’abonnement facturée
  • La consommation d’électricité exprimée en kWh (kilowattheure)
  • Les différentes taxes et contributions d’électricité  
  • Les services souscrits : cela dépend du fournisseur et du contrat ; par exemple une assurance ou un service de dépannage 
  • Le récapitulatif qui indique : 
    • le montant total hors TVA
    • Le montant taxé à 20 %  sur le prix de la consommation d’électricité HT et sur la TICFE
    • Le montant taxé à 5 % s’applique à l’abonnement HT et à la CTA (Contribution Tarifaire d’Acheminement)
    • Le montant total de la facture TTC en €
  Pour en savoir plus

2. D’où vient l’électricité ?

Production, transport et distribution de électricité

Pour + d’info : http://modules-pedagogiques.cre.fr/m1/index.html

Après avoir quitté la centrale, l’électricité est acheminée à travers des câbles à très haute tension. Pendant le parcours, des transformateurs sont utilisés pour graduellement convertir l’électricité en tensions élevées, moyennes, puis basses, jusqu’à ce qu’elle atteigne finalement la tension de 220 volts que l’on retrouve dans les prises domestiques de nos logements.

3. Comment est calculé le prix de votre facture ?

Entre le prix du kWh, l’abonnement, les différentes options, la puissance des compteurs, les taxes, il est loin d’être évident de comprendre ce que l’on paie. 

Trois grands éléments se retrouvent sur une facture d’électricité.

Comment calculer son budget électricité

La fourniture : c’est le seul élément du prix de l’électricité qui peut varier d’un fournisseur d’énergie à un autre. Il se décompose en 3 coûts : 

  • Les coûts d’approvisionnement.
  • Les coûts de vente et les coûts de service client.
  • La marge du fournisseur.

Dans cette première partie, nous avons démystifié la composante de la fourniture. Vous avez appris que celle-ci englobe les coûts d’approvisionnement, les coûts de vente et de service client, ainsi que la marge du fournisseur. Cette compréhension approfondie vous aidera à mieux évaluer les offres des différents fournisseurs et à prendre des décisions éclairées pour optimiser vos dépenses énergétiques.

TURPE ou acheminement : supportent les frais d’acheminement de l’électricité via les réseaux de transport 

  • La composante de gestion : englobe la gestion des dossiers et la facturation. Son coût est déterminé de manière fixe en fonction de la puissance de raccordement au réseau. 
  • Composante de comptage : couvre les frais d’entretien, de relevé et de location du compteur.
  • Composante de soutirages : couvre les charges d’exploitation et de capital liées aux infrastructures de réseau.

Vous avez maintenant une vue claire sur les aspects techniques qui composent votre facture d’électricité. L’acheminement, ou TURPE, englobe la gestion, le comptage et les soutirages, contribuant tous à la stabilité et à la qualité du réseau électrique. Comprendre comment ces coûts sont déterminés et répartis vous permettra de mieux appréhender les charges liées à l’infrastructure.

Les taxes et contributions diverses : supportent les frais d’acheminement de l’électricité via les réseaux de transport 

  • L’accise sur l’électricité : Taxe de l’Etat, proportionnelle à la consommation facturée. Dans le cadre du bouclier tarifaire, c’est cette taxe que l’État a réduite en février 2022 et février 2023.
  • La CTA ou contribution tarifaire d’acheminement : 27.04% de la part fixe du TURPE. Finance le régime de retraite des salariés  relevant du régime des industries électriques et gazières (CNIEG).
  • La TVA : 20% sur le prix du kWh et 5,5% sur l’abonnement.

En somme, cette dernière partie a levé le voile sur les taxes et contributions qui s’ajoutent à votre facture d’électricité. Vous avez exploré des éléments tels que l’accise sur l’électricité, la CTA et la TVA, qui contribuent à soutenir différents aspects du système électrique et des politiques publiques. 

 

Conclusion

En définitive, il ressort clairement que la compréhension approfondie de sa facture d’électricité s’impose comme une étape cruciale en vue d’une gestion optimale de sa consommation et de ses dépenses énergétiques. Les aspects personnels, techniques et financiers exposés sur la facture fournissent une mine d’informations permettant de cerner les tenants et aboutissants du contrat et de suivre avec précision sa propre consommation.

Cela dit, ce n’est qu’en s’intéressant à l’origine même de l’électricité et en comprenant de manière exhaustive les diverses composantes qui entrent en jeu dans le calcul du prix que l’on peut réellement adopter une approche éclairée en vue d’optimiser sa consommation énergétique. La capacité à discerner les différents éléments de coût, à identifier les leviers de réduction et à adopter des comportements énergétiques responsables peut avoir un impact significatif sur la facture finale.

Econhomes vous accompagne dans le choix

de vos contrats de charges de copropriétés

Ces articles pourraient vous intéresser :

Tout savoir sur le DPE collectif

Tout savoir sur le DPE collectif

DPE collectifIssu de la loi Climat et Résilience 2021, le diagnostic de performance énergétique (DPE) collectif est obligatoire depuis le 1er janvier 2024. Il concerne les copropriétés de plus de 200 lots et les mono-propriétés ayant déposé leurs permis de construire...

Tri des biodéchets obligatoire en copropriété

Tri des biodéchets obligatoire en copropriété

La loi Anti-Gaspillage pour une Économie Circulaire (loi AGEC) impose depuis janvier 2024 en France le tri obligatoire des biodéchets. Chaque citoyen doit collecter ces déchets organiques dans des conteneurs spécifiques, et les municipalités assurent la collecte régulière. Les biodéchets comprennent les déchets alimentaires et verts, à l’exclusion de certains éléments. Le compostage est privilégié pour la valorisation des biodéchets. Les syndics doivent informer les résidents, et les copropriétés peuvent opter pour des composteurs collectifs. Les gestionnaires de copropriété jouent un rôle clé dans la communication et l’optimisation des coûts liés à cette démarche environnementale.