fbpx

Traboules en copropriété : quelles spécificités ?

“Allez viens on va trabouler”. Si vous êtes familier de Lyon, vous avez peut-être déjà entendu cette phrase en arpentant les pentes de la Croix-Rousse ou les rues du Vieux Lyon.

Les traboules sont des passages piétons traversant des allées d’immeubles, permettant de passer d’une rue à une autre. Situées dans quelques villes françaises, on les trouve principalement à Lyon. Possédant parfois des escaliers, elles permettent de relier des rues situées sur des hauteurs différentes.

Propriété privée ou publique ?

Traboules et copropriétés à Lyon

Esthétiques et remplies d’histoire, les traboules et cours font partie du patrimoine de la Ville de Lyon. Leur entretien et leur accessibilité sont donc des enjeux importants.

Bien qu’appartenant à la catégorie des passages et contribuant à la desserte locale des immeubles, les traboules sont principalement des lieux clos rattachés à des habitations. Les traboules sont donc bien des propriétés privées que l’on retrouve notamment dans les copropriétés.

C’est pour cette raison que, suite à de nombreux travaux et réparations, les propriétaires, copropriétaires et occupants en ont progressivement fermé l’accès. L’objectif de cette démarche étant d’empêcher les dégradations et le manque d’hygiène qu’engendrent les nombreux passages des passants. Pour information, on estime à seulement 80 le nombre de traboules lyonnaises ouvertes au public aujourd’hui.

Les Conventions Traboules à Lyon

Pour contrer le phénomène de fermeture des traboules et cours au public, la Ville de Lyon a mis en place une solution permettant aux Lyonnais, mais aussi aux touristes de découvrir cet héritage, tout en participant à la sauvegarde des lieux.

Concrètement, le Conseil Municipal de la Ville de Lyon et le Conseil de la Communauté Urbaine ont établi à partir de 1991 les premières Conventions de “Restauration et droit de passage” pour le Vieux Lyon et 1994 pour la Croix-Rousse.

Ce document instaure une servitude* de passage public piéton sur la traboule lyonnaise ou la cour jouissant d’un statut de propriété privée. Le ou les copropriétaires permettent donc “l’accessibilité à tous” sur une plage horaire déterminée par la Convention, et ce durant toute l’année.

Définition d’une servitude : Une servitude est un droit de passage qui est accordé par le propriétaire des lieux. Ce droit de passage, appliqué au bien ou lieu concerné, permet à d’autres personnes d’emprunter le passage.

Astuces immobilier econhomes
La Convention Traboule pour les copropriétés à Lyon

En contrepartie la Ville de Lyon participe (généralement à hauteur de 70%) aux charges d’entretien, de nettoyage et d’éclairage de la traboule. Cela peut comprendre les portes d’entrées, les allées, les locaux poubelles. Elle prend également en charge les luminaires et l’installation de grilles pour empêcher les touristes de monter dans les parties habitation.

Pour permettre une utilisation touristique, mais à la fois responsable et respectueuse, la Ville de Lyon installe à chaque entrée de traboules publiques des panneaux ou plaques rappelant la dimension historique de ces passages, mais aussi de respecter les lieux et les habitants.

Pour mettre en place une Convention Traboule, il faut que la copropriété fasse la demande auprès du Conseil de la Communauté Urbaine qui soumettra le projet au conseil municipal.

Auparavant, il est nécessaire que cette décision ait été votée en AG : sans l’accord de la copropriété, la Ville de Lyon ne peut engager aucune action. Un cahier des charges spécifique à la Traboule est ensuite établi par l’ensemble des parties. Il reprend les différentes prestations d’entretien sur lesquelles la ville interviendra, le montant de la subvention ainsi que les éventuels travaux à prévoir. À noter que la convention est établie sans limitation de durée.

Enfin, il faut bien distinguer la convention simple de passage de celle prévoyant la restauration des passages.

Vous pouvez retrouver toutes les informations concernant les Conventions Traboules dans le Plan de sauvegarde et de mise en valeur du Vieux Lyon.

Traboule de Lyon en copropriété

Pour résumer, les copropriétés lyonnaises possédant des traboules ont le choix : elles peuvent tout aussi bien ouvrir leur traboule et faire bénéficier de ces musées à ciel ouvert aux touristes (et bénéficier de l’aide de la ville), au risque d’être sujet à de possibles nuisances, ou alors fermer ces passages et conserver leur calme.

Dans tous les cas, posséder une traboule lyonnaise ne peut être que valorisant pour les copropriétés.

Un peu d’histoire

On estime que les premières traboules lyonnaises furent construites au IVème siècle. À cette époque, les habitants de la ville cherchaient un moyen de descendre rapidement dans la partie basse de la ville pour atteindre une source d’eau : la Saône.

Ce n’est que quelques années plus tard lorsque l’eau potable fut accessible grâce à des puits que les traboules lyonnaises prirent pleinement leur rôle de passages privilégiés dans la ville.

L'histoire des traboules de Lyon

Permettant de gagner la Presqu’île en ligne droite par la Croix-Rousse, ce sont de véritables raccourcis qui ont grandement facilité les déplacements des habitants… Mais pas que. Pendant la Seconde Guerre Mondiale, les résistants ont utilisé ce réseau de rues afin de se déplacer discrètement. Les traboules de Lyon servaient aussi à ce moment-là de “dépôt de colis”.

Aujourd’hui, on peut retrouver environ 500 traboules lyonnaises dans plus de 200 rues différentes. Le quartier du Vieux-Lyon en compte près de 210. Le reste des traboules se situent majoritairement sur les pentes de la Croix-Rousse (160 traboules) et sur la Presqu’île (130 traboules).

Les différents types de traboules lyonnaises

Traboule de Lyon en copropriété
Traboule dans un immeuble de Lyon
Cour d'une copropriété à Lyon

Il existe différentes typologies de traboules. La traboule directe est en ligne droite. La traboule en angle traverse généralement plusieurs bâtiments, à l’angle de deux rues. On peut aussi rencontrer des traboules rayonnantes qui ont la particularité d’être accessibles par plusieurs voies et possèdent une cour entourée par des habitations. Enfin, la traboule à détours possède de nombreux recoins et virages.

Le saviez-vous ?

Econhomes est intervenu pour optimiser les charges de la copropriété La Traboule. Située dans le Vieux Lyon au 54 rue Saint-Jean, cette copropriété comprend La Longue Traboule, une des traboules les plus visitées de Lyon !

Copropriété La Traboule à Lyon

Vous avez une traboule dans votre copropriété ?

Réalisez un projet d’optimisation des charges avec Econhomes

Ces articles pourraient vous intéresser :

Share This